Joies esthétiques anciennes face aux Nymphéas* de Monet. Longtemps, à chaque visite parisienne, un itinéraire se traçait dans la ville pour leur rendre hommage au musée de l’Orangerie. Une quête itérative, un « pèlerinage », une immersion physique, une plongée dans l’atmosphère si particulière de ces deux salles voulues telles quelles par le peintre à la toute fin de sa vie (il est mort en décembre 1926).
Un rituel, un cérémonial, & ce choix soigneux de l’heure pour ne pas trop devoir les partager avec d’autres touristes trop pressés. Ressenti (un rendu avec force, avec vivacité dit le Grand Robert), comme un nettoyage oculaire par le flou.


* « Grotte naturelle ou artificielle, où jaillissait une source, une fontaine; sanctuaire consacré aux nymphes. » (Le Grand Robert)
Nymphe: Nom générique des déesses* d'un rang inférieur, qui hantent les bois, les montagnes, les fleuves, la mer, les rivières…  Dryade, naïade, napée, néréide, océanide, oréade


Statistiques

Membres
17
Articles
3005
Compteur de clics
2349703

Recherche