Trois euros pour reconnaître à ses quatorze caractéristiques le fascisme n'est pas cher payé. Umberto Eco a fait là oeuvre utile, comme si souvent. Le texte remontre à 1995: il est alors invité à prendre la parole à l'Université de Columbia (NY) pour célébrer le cinquantenaire de la libération de l'Europe du joug nazi. Il était gamin alors. Il raconte son vécu de jeune garçon au sein de l'Italie fasciste. Avec une économie de moyens remarquable.

Les éditions Grasset ont eu la très bonne idée d'en faire un tiré à part sous forme d'un livre de poche accessible à toutes les bourses. Merci à elles. Puissent nos voisin.e.s français.es en tirer profit en posant un vote éclairé lors du deuxième tour de l'élection présidentielle de 2017. (7 5 17).

Les quatorze « caractéristiques de ce que je voudrais appeler l'Ur-fascisme, càd le fascisme primitif & éternel » 33-4 permettent de déterminer si un programme politique peut être rangé sous cette infamante bannière. « Il suffit qu'une seule d'entre elles soit présente pour faire coaguler une nébuleuse fasciste. » 34

 

La marine, là, la fille à papa,
let's cross fingers,
brothers & sisters,
for our French neigbours
to vote for the continuity
of our democratic system,
otherwise war will be
unavoidable...


Un article sur Diakritik approfondit & dévoile les caractéristiques.

 


Statistiques

Membres
16
Articles
2851
Compteur de clics
1871848

Recherche