Coup sur coup, deux ouvrages majeurs sur Spinoza paraissent chez deux éditeurs différents. Les bienfaits du capitalisme ? Chacun est un régal d'intelligence vulgarisatrice et tous deux permettent d'approcher Spinoza au plus près. Les deux démarches autorales sont complémentaires même s'ils s'ignorent l'un l'autre pour l'instant...

 
 genre récit dialogué essai
démarche  analytique synthétique
 à visée philo-biographique philosophique
  s'attache à démontrer va à l'essentiel
au coeur
du livre
Fresque biographique où
Spinoza et son temps
sont mis en valeur de façon
précise et documentée.
Chaque dialogue est
étayé par une référence.
Il inspire confiance,
mais cela est parfois
un peu laborieux.
la joie, d'une démarche
d'apparence plus dilettante;
cependant, la caution de
R. Misrahi est évoquée
en annexe (échange
épistolaire).
Le Miracle du titre, un mot
incontestablement
malheureux...
l'auteur Né en 1977, spécialiste
de Spinoza (thèse et a
plusieurs traductions
à son actif),
cherche à
faire ses preuves.
Né en 1962,
confirme ici un parcours
philosophique
généraliste où la joie
semble avoir une place
prépondérante.
pages 562 232

 

Ce n'est évidemment pas un match. Chacun contribue largement à faire de la révolution Spinoza un évènement philosophique & littéraire en cette fin d'année 2017. J'ai pris (plus exactement, je prends: la lecture du Miracle est en cours) énormément de plaisir à lire les deux ouvrages. L'ampleur, notamment en direction de l'Extrême-Orient, que donne F. Lenoir à sa réflexion philosophique trouve un répondant adossé au réel du XVIIe siècle mis en scène par M. Rovere.


Statistiques

Membres
16
Articles
2861
Compteur de clics
1898486

Recherche