Tout de suite, ceci presqu'à la fin de Jacques Abeille sur soi-même: «... je n'ai jamais écrit de fiction. J'ignore, dans le champ de l'écriture au moins, l'art de feindre — l'art du faux-semblant — du faux semblant vrai — de la vraisemblance. J'affabule, c'est tout ce que je sais faire. » 95

Le décodage me semble fort précieux et c'est au détour d'une présentation très stylistique d'un peintre & photographe de ses amis qu'il s'invite. Ce décodage lève le voile sur un mystère et pourtant le laisse entier !


Statistiques

Membres
17
Articles
2979
Compteur de clics
2208173

Recherche