Être le circulant
en rejoignant le flux,
à l’écart.

Pour un court instant, l'énergie
exprime le corps comme passage

des origines: invisible et mystérieuse,
elle semble échapper
aux contours de la science

qui cependant la dévoile
astronome.

Concrète, éminemment
palpable, aux confins de l’univers,
elle s’y conjoint en y consentant.

On ne s’adjoint pas l’énergie
car personne n’en dispose.

Le flux hormonal 
peut en découler
& se cristalliser passage

bref de l’énergie enceinte
en ce corps-là à cet instant-là.

Une fois ses contours reconnus,
elle n’est plus que joie
expressive & rebelle.

Cela ne l’absolutise pas
mais l’accomplit.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2775
Compteur de clics
1695229

Recherche