Vivre de grandes bontés
faites au soi par
l'énergie de notre étoile vitale,

un beau temps plus insistant
la rend si disponible
qu'avoir bonne vie en assumant

une présence au monde sincère
et radicale concède moins
à la décadence ambiante.

L'esprit s'incarne tout entier dans le corps.
Chaque chemin dispose sa variété
en harmonie profonde

avec les raisons d'être du monde qu'il traverse*
comme des éoliennes agrandissent
l'horizon qu'elles balaient de leurs pales.

L'émotion affleure,
fleurit, engrange
& fertilise sa vibration

par les sens que l'énergie
du lieu, du monde, de l'univers
tient en éveil.

La vibration se capte
comme une antenne capte
l'onde sans la rendre captive

La physiologie corporelle
prime & s'en nourrit
pour disposer un passage

au chemin d'une vie bonne.
En prenant soin de se lover
au creux de la vague,

la noyade s'évite le plus souvent
car, à surfer
sur la crête de chaque vague,

le corps finira par couler.
L'énergie ancrée au creux de tout soi
écrête les différences de potentiel.

 

* Voir la définition de cosmophanie.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2814
Compteur de clics
1787492

Recherche