François Cheng : le livre du vide médian, (p. 23):


Du yin et du yang
Tirer l’élan
Tirer l’éclat
Vers le plus tendu
de l’intention
Vers la culminance  
du cercle rythmique

La chair s’y accomplit  
dans l’inaccompli
Le fruit s’y clôt  
dans l’inclos

L’inépuisable saveur
Née de l’éternité  
d’une saison
N’est autre que la promesse
Enfin tenue  
entre deux mains


Statistiques

Membres
17
Articles
2989
Compteur de clics
2289210

Recherche