Wood consumes earth.
Earth dams water.
Water extinguishes fire.
Fire melts metal.
Metal cuts wood.

La sobriété presque poétique de ces cinq phrases situe bien les cinq éléments pris en compte par cet art de la Chine ancienne. L'expression Feng Shui signifie « le vent et l'eau ». Source: Feng Shui the easy way, Howard Jan, Great quotations Publishing Co., 2003.

L'ouvrage recommandé par M. Augustin Berque, dans Poétique de la terre, sur le Feng shui, a été écrit par M. Frédéric Obringer, et publié en collection de poche aux éditions Philippe Picquier. En fait, feng shui est l'art de la géomancie chinoise. Et le sous-titre de l'ouvrage ne peut que plaire: Une poétique de l'espace et du temps. Loin des modes commerciales occidentales, l'auteur de cet art d'habiter la terre balise devant nous une histoire d'eaux et de vents, en détaillant divers paramètres: le souffle, le Yin et le Yang, les cinq agents (ceux repris dans la citation liminaire de cet article), troncs et branches célestes pour terminer par trigrammes et hexagrammes.

La deuxième partie, plus brève, nous initie au souffle du dragon et à la boussole du géomancien.

Enfin, il consacre la dernière partie de l'ouvrage à la demeure de l'homme, ses conflits et tragédies ainsi que son esthétique de l'espace et du temps qui passe par une architecture domestique & imaginaire. Il resitue le tout dans la tradition chinoise qui fait volontiers la place aux ancêtres dans ses lieux de vie.

L'apprentissage tout en subtilités qu'offre cet ouvrage au lecteur passe par l'initiation au respect du lieu.


Statistiques

Membres
17
Articles
3017
Compteur de clics
2425011

Recherche