Cette langueur paysagère,
saisie par la grisaille uniforme
d'un ciel retenu,
se trace de contours poudrés.

La finesse du grain calme
qui se laisse choir sur la terre d'ici
n'affirme pas le pouvoir couvrant
de franchises plus montagnardes.

Leur chute dense s'épaule à l'un,
s'adosse à l'autre.
Le corps serein enfile ce pull
et s'installe.

L'esprit recentre l'agenda,
et contient le repli.
la main élance la flamme.
Montaigne...

L'instant d'après, ceci: « à l'école des sceptiques, nous faisons nos classes en retenant une leçon, à savoir qu'il ne faut pas redouter les climats rigoureux, ils fortifient. Montaigne recommandait d'endurcir l'enfant au froid, au vent, au soleil. On peut aussi dire que chacun doit s'endurcir en se mesurant à tout ce qui le déstabilise, et les sceptiques donnent des armes pour lutter contre tout ce qui effiloche, part à la dérive, est tout près de capituler. » Linda Lê, Chasseurs d'ombres, 60-61.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2861
Compteur de clics
1898477

Recherche