L'espace atteste du soir
en se colorant de bleu.
Transition douce et rapide,

si précise; en soustraire la présence du corps
semble impossible. Seul l'humide,
le trop frais l'en chasseront.

Haut déjà à l'ouest,
s'affirme une perte de discrétion
avec une netteté croissante.

Quelques effiloches nuageuses au sud
attendent patiemment
de rougeoyer aux derniers feux du crépuscule.

Le chant d'invisibles arborés s'assagit.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2814
Compteur de clics
1786569

Recherche