Être face à un ciel allégé
procure une aisance à être
sans cette chape maussade
encombrée d'hiver.

Une lumière pâle d'Ouest
proroge l'ombre de la pie.
Les blancheurs de sa robe
font éclat sur le vert trempé de l'herbe.

L'air sans grisaille
se respire léger.
Le corps empli de cette présence au monde
surgit en communiant sans tiers agent.

La nature est calme
dans sa dormance attentive:
de gras bourgeons patientent
sans empressement sur les rhododendrons.

D'autres, plus discrets,
confient leur continuité
aux soubassements du secret.
La vie pépie à des hauteurs celées.

Mardi 9 1 18


Écritoire


Statistiques

Membres
17
Articles
2930
Compteur de clics
2096768

Recherche