Le temps s’écoule sans âpreté.
Une vitalité s’y faufile.
Le soleil feule entre les stratocumulus.

Le réel se nimbe
d’une lumière tendre
qui sied à la ville emmitouflée dans sa cape.

Quelque détail citadin
se signale au regard,
telle une impulsion surprise d’elle-même.

Les pas louvoient, contents d'être
un parcours vagabond
entre rues pressées & passages venteux.

Un train rempli de vies bruissantes
suit les méandres d'une vallée;
chaque arrêt recueille quelques navetteurs.


Écritoire


Statistiques

Membres
17
Articles
2989
Compteur de clics
2294274

Recherche