Une revue à découvrir, absolument

(sans vous commander, mais bon...): Deux entretiens accomplissent
dans chaque numéro

les auteurs qui en bénéficient.
Ce numéro-ci conjoint
un absolu nullepartien,
Jacques Abeille & une découverte récente,
en lecture actuellement, Richard Powers
sur l'Arbre-monde (The overstory en anglais↓).

Juin 2019
François Schuiten
Vertus  Tim DIRVEN in Raqqa  
Une mise à jour intuitive  Incivile fenêtre citadine  Ourtheries jupitériennes
Chacun de ces deux romans passionne
le lecteur sur Nulle Part: l'un pour l'engagement
dans la trame sociale de résistance à Big Brother,
l'autre au sein de l'écosystème-arbre.
Présence pulsée  
À corroder nos certitudes,
quelque intuition affleure.
En saisir le vol.
Un vécu intuitif de cette soirée
en cliquant sur l'affiche
Elles sont bien, les bibliothèque publiques !
L'arbre-Monde partout emprunté,
la version originale en lecture était sagement
à sa place dans les rayonnages...

Langue somptueuse
& une trame narrative très ouvragée.
 L'éveil s'arrime au jour naissant

 Un nouveau recueil citadin:

OURTHIÈRES

Les Mutantes Étapes de veille - Somnolences - Éveils  Un régal de discernement éclairé !

Les 47 bribes philosophiques,
autant d'exercices spirituels

L'exercice spirituel
tel que le voyait Pierre Hadot

 Se savoir
Rumeur intestine
après un Jeudi dénoué.

Re-lire pour se ré-imprégner plus profondément; r-appeler au réel contemporain de soi ce qu'est l'intuition, par exemple, Prendre la réalité pour ses désirs, aussi; ou encore: la différence entre nature naturante & nature naturée chez Spinoza ... et mettre à jour !
 La troisième main
dreamstime/miriam doer

Ré-inclure le tiers

Et, tant qu'à faire, découvrir un site
que Monsieur C. Plouviet lui consacre.

Passage en gare
L'auberge  Deux entretiens avec Jacques Abeille
sur
 Ode à une belle italienne absentée
Écranvain ? Vocal chords Voie étroite & discrète
Ombre tutélaire d'une écriture
a rejoint le recueil 
Écrire
Une étreinte
embrasse le recueil Silences
Une outrance ?
s'éparpille dans le recueil
Texticules épars
Écrire serait aussi
ouvrir le chemin à d'autres.
 Glanes en attendant...  Faste jardinier

Statistiques

Membres
17
Articles
3420
Compteur de clics
5218918

Recherche

Aphorisme, comme ça...

« La retraite est une chose merveilleuse,
qui libère de terribles puissances.
& elle donne au silence de grandes douceurs. »
Gilles Deleuze, dans une lettre adressée à Arnaud Villani,
publiée dans L'abeille & l'orchidée, p. 149.

 

Textes récents

Juin 2021 Approches du solstice déjà !: / Hébergeoir poétique / L. Wittgenstein sur 'faire retraite'Retrouvailles capitales / Pointages sur printemps tardif / Féminines terminales / Laurent de Sutter veut en finir avec... / Féminines terminales / Pointages sur printemps tardif /
: / Ne pas baisser la garde♥Quelques ressources électroniques pour l'ÉthiqueUne pratique d'écriture... au service d'une géologie corporelle propreUne forme de pétulance / Digresser, tout un artUne atmosphère noiraude / Nos dormances propresil s'était débrouillé.Songe à toute la patience qu'il faut à une plante...Cohérence rétrospective / Florales invitées / Françoise Bonardel, Bouddhisme tantrique & alchimie / Le Clézio, Le flot de la poésie...Navettes virevoltantes / Essai transformé: Comme elles ne nous parlent, nos autorités politiques / Homéostasie — « Il appartient aux philosophes... » — Tentacules— « Il appartient aux philosophes... » — TentaculesPourquoi cela marche mieux en extrême-orientProses adressées en texticules éparsS'avivent. / Le propre du sujet, J. F. Billeter / Il patiente, tapi là. / Lao-tseu, notre guide vers l'insondable: médiatrice en cheffe Catherine Despeux ! / Quanrante heuresLenteur des choses tuesComme elles ne nous parlent pas, nos autorités politiques / Les couleurs de mai 2021.
AVRIL SUR LE FIL, 2021:/ La mésologie en deux gloses & deux terminologies / Comment la fée rosse les assujettitNon-binaire, synchrone: un nuancierComme ils ne nous parlent pas / On paletot di pus' 22 4 21 / Main courante 19 4 21 / La moelle du phénix rouge, Catherine DespeuxCatherine Despeux, sinologueÊtre soi-même, une autre histoire de la philosophie; Claude RomanoLe chat, cette personneTorsions à l'écart, 8 4 21Under a probable nap !L'ocre couleur d'un avril sur le fil, 2021Dégager les axes /
Mars 2021:/ Hildegarde, Léo HenryLe charmeur de serpentLes organes de l'ombre /Appel aux grandes-soeurs-climatLa respiration méditative / L'équinoxe des souffles / De dehors, entre au-dedans / Le propre du sujet: les quatre thèses / Faire avec les arts situés / Ce petit grain, là...
Février 2021: / Lao-tseu, le guide de l'insondable / Le sans-fiorituresRoutes de sel blanchies...Le propre du sujetMenuet nocturneJournal de bord d'un confinement éternisé / luvan, Agrapha / Sur une progression en rhizome à travers mille plateaux / Vacuités, Françoise Bonardel / Rhizomes purifiés / Le temps d'une vie.
Janvier 2021: / Hypostase / Faut-il brûler les postmodernes ? / La vulgarisation scientifique: tout un art !Une mise à mort de nos servitudes / La vulgarisation scientique: tout un art ! / Une poétique de l'ancrage / Vinciane Despret, Au bonheur des morts.
Décembre 2020: Je l'ai lu dans leurs yeux / Lao-tseu, précurseur de la décroissance ? / Le Giacometti de Charles Juliet / Vouloir posséder plus que l'autre (Mehdi Belhaj Kacem) / Charles Juliet sur les Profondeurs / Franz Hellens sur Vialatte / Libres masques / Quasi-ermitage de banlieue en décembre / Jacques Abeille à tous les étages: Histoire de la bergère / En musardant du côté des lémures / Tombeau pour un amour dans la lumière de sa perte / Les carnets de l'explorateur perdu.

Novembre 2020: Dans les replis de l'écart / La passe sans porte / D. Odier: la folle sagesse de la yoginiMenus structurants / La béatitude, késaco ? / Qui est donc Spinoza ? La version suhamienne / Habiter en oiseau, Vinciane Despret / L'amour intellectuel de la nature en ce jardin paresseux / Éric Delassus, L'amour intellectuel de Dieu / Comprendre / L'éloignement du monde / La vie de l'explorateur perdu, Jacques Abeille.

Octobre2020: / Du réel sertir la rugosité / / ConfianceSe laisser respirer par la nuitCasse-cou / Les arts situés / PavéesAssise génératriceEntre constats et prophétie autoréalisatrice / Courroux / De fil en fil.
September morn 2020: / Un vent dessicantL'harmonie vibreCoursivesPoète-cueilleur / Furtivité soyeuse / Naitre au jour neuf / OmbrePonctuationsTimbre / Parcours / Les troubles du récit, narrés par Jean-Marie Schaeffer / The dimmer.

  August 2020: Nos normes intérieures / Perditions / Syntaxe / Un automne corporel / Amours éclatésTraductions rencontrée du Tao / Spinoza, Méthodes pour exister de Maxime Rovere / Se naturer, ce processus de naturation de soi: la néologie au service de la Φ ! COVID-19, de nouvelles infos fiables / La clef des ombres, Jacques Abeille / Dans la tempête virale, avec Slavoj Zizek / D'août, la pomme.

Joui-yeah!: / Une mise à jour du nombre de morts par jour attribuables à la pandémieLe non-vouloirPalper la respiration énergétique du cosmos / Une dérobade / Nos vies comme évènementUn tramage urbainDu corpsLunaisons / L'Éthique de Spinoza: Dynamique formelle interne / Le conatus de Spinoza / De quelques fondements de la vie qui coule en soi.
Dis-joints juin 2020
:  / DécombresTendresses / Coprésence / Politesse / Ténacité / Chômage / Une somnolence grise / Paysages marchés / L'Éthique de Spinoza: dynamique formelle interne.
Maiz'enfin ! 2020
: / Le Giacometti de Charles Juliet / Métamorphoses ? euh...L'amour envers la nature / Spinoza par ses amisNez au ventL'agir corporel de l'insu / Droit de suite confiné / Histoire de la pensée, Lucien Jerphagnon / Ritualisations de nos gestes...HypostaseLe carnet à la ligne désertée / L'insu / Un temps de méditante / Les barbares, J. Abeille: citations / COVID-uités: un journal.