De fil en aiguille, comme souvent, lire l'un (Comte-Sponville) conduit à l'autre et Sumangal Prakash, qui a suivi les enseignements de Svâmi Prajnânpad pendant 40 ans, s'est lu. Seules les paroles recueillies de Svâmi Prajnânpad ont un intérêt ici. Le livre est imparfait mais parcouru de pépites qui m’émeuvent beaucoup.

L’imperfection tient aussi à la  traduction fleurant un peu trop calque et à la longue une trop lourde insistance sur la psychanalyse de l’enfance de Prakash.

J'en ai recueilli les paroles de Svami Prajnanpad rapportées par l'auteur. Elles sont ordonnées par mots-clés, suivis de la page. Il s'agit de citations. J'ai donc omis les guillemets pour l'aisance de l'oeil. Certaines phrases font penser à des aphorismes. F. Leboyer, qui a fréquenté S. Prajnanpad, a d'ailleurs écrit un recueil d'aphorismes. Je n'ai pas lu son livre.


AMORAL 59
Une personne amorale est comme un enfant innocent ou un homme non cultivé qui n’a jamais eu le sens du bien ou du mal.


AMOUR 175
L’amour sans aucune peur qui y soit attachée.


ANTICIPER 100
Un homme intelligent anticipe toutes les éventualités » alors qu’ « un homme ignorant reste perplexe devant une situation nouvelle et n’essaie d’y faire face qu’après qu’elle se soit produite. » La majesté, l’excellence et la signification de l’intellect résident dans cette préparation anticipée. 102


ANXIÉTÉ 94
Se lamenter ou s’angoisser à propos du passé est le signe d’un manque de virilité. Le vaillant cherche à trouver la vraie cause de
l’erreur et il la garde à l’esprit, va de l’avant de façon à ne pas la répéter. L’excès d’anxiété est une échappatoire… Avancez en réfléchissant.


ARGENT 61
Les gens sont devenus mesquins (1939) en matière d’argent. Les relations financières doivent être établies après une grande
délibération. Dans votre cas (Svami écrit à Prakash) on a trouvé que vous étiez dépourvu de cette mesquinerie. C’est pourquoi on
n’a pas hésité à vous donner ce signal. » (de besoin d’argent). Svami lui écrit à quoi servira l’argent: étable détruite et véranda humide.


ARMURE 203
L’enfant si cruellement écrasé et tourmenté a toujours porté une armure de protection. Pour Svami, elle vient de l’enfance donc.
Pour éviter de « fuir votre vérité, vous devriez essayer de vous débarrasser de votre complexe d’infériorité enfantin. Votre sentiment d’infériorité vous force, à chaque pas, à garder intacte une attitude rigide de supériorité, sous la forme d’estime de soi qu’il est impossible de préserver. Si vous n’êtes pas préparé à recevoir la moindre critique, même de Svami, comment pourriez-vous affronter le monde  extérieur, où personne n’a aucun intérêt à vous épargner ni à éviter de vous heurter violemment ?


ASTHME 87 89
Prakash souffre d’asthme: « Essayez de rester calme. Différentes situations apparaissent de temps en temps au cours  d’une vie.
Tout est temporaire. Cet épisode va aussi disparaître. Gardez-vous de toute humidité et prenez de la nourrit qui  ne constipe
pas. (il a le ver solitaire aussi). Mais ce qui est le plus important, c’est de ne pas vous inquiéter. C’est l’inquiétude mentale et la tension nerveuse qui vous font le plus de mal. »


ATTENTION 65
L’attention détruira la peur. Quand il n’y a pas de peur, il n’y a pas d’inconstance. Quand on a l’esprit ferme et stable, tout travail devient facile et spontané. » « Ne vous inquiétez pas. Que votre sentiment soit naturel et spontané.


AUCUNE TENSION 108-9
Paroles de Svami au début du premier lying de l'auteur:  Fermez les yeux et mettez-vous à l’aise, SANS AUCUNE TENSION NULLE PART dans votre corps, juste comme si  vous alliez dormir.


BESOINS D’AUTRUI 205
N’avoir aucune considération pour les besoins d’autrui, c’est cela même être un enfant.


CHANGEMENT 73
Le changement est la loi de la nature et l’on doit toujours rester prêt à l’accepter tel qu’il est, quand il vient.


CHEMIN DE VÉRITÉ 93
Le chemin de vérité et comme la lame fine et aiguisée d’un rasoir.


CURIOSITÉ 96  
La cause racine de toutes les curiosités gratuites [est un manque d’indépendance].


DÉSIR 285
Le désir, le vouloir exige un accomplissement absolu, immédiat et inconditionnel. Pourquoi le désir ne peut-il être satisfait ? On  ne veut rien d’autre que devenir la réalité.
35 
Seul le désir est la cause racine de la naissance…  il inclut la réincarnation dans les possibles gouvernés par le désir.
45 
Il ne peut y avoir d’action sans désir ou souhait. Le but de l’action est de satisfaire le désir ou le souhait. Le désir ne peut mourir de lui-même sans être accompli. C’est la nature du désir ou du souhait d’être satisfait, soit de prendre sa revanche et de vous détruire.
83-4
Un désir trouve nécessairement son accomplissement s’il est suffisamment intense.


DÉVOUEMENT EXCESSIF 211
À une démonstration excessive de dévouement on reconnaît un voleur. (proverbe bengali).


DHARMA 23
Dharma: c’est votre dharma, c’est votre devoir de… vous devez l’accepter parce que…
34
Dharma = mode de vie, = devoir. Chacun a son propre dharma, sa propre vérité, son propre chemin.


DISCIPLINE 12
Nécessité de réguler sa vie de manière ordonnée en suivant une discipline personnelle stricte, sur le fait d’accomplir chaque tâche au travail après mûre réflexion et dans un temps donné.


DONNER 298
L’acte de donner trouve son accomplissement quand il y a quelqu’un pour recevoir. Quand le don se fait de cœur ouvert à cœur ouvert, il s’apporte par là un honneur et un respect mérité à l’acte de donner qui comble le donneur. Plus l’autre continue à recevoir, plus la petitesse du donneur est dissoute, son cœur ayant été enrichi, satisfait et  comblé. De la petitesse émerge le sentiment de plénitude.


ÉGO 268 
Quoi que vous fassiez en prenant l’ego comme allant de soi, cela ne vous fera jamais aller profondément jusqu’aux racines. Vous réussirez seulement quand vous refuserez de reconnaître l’existence de l’ego. L’ego en fait n’a pas d’existence. Il paraît comme étant là. Quelle est la cause de son apparition ? … Le refus. Sans refus, fondamentalement rien ne peut exister, on ne peut y mettre aucune emphase, et l’ego ne peut pas  se renforcer. Cet élément de refus = racine de l’ego = le mental. Là où il y a acceptation, il n’y a pas de mental. Quand vous n’acceptez pas ce qui est actuellement ici, vous avez besoin de créer quelque chose d’autre pour le mettre à sa place. Cette faculté de produire [autre chose] est  appelée le mental.


ÉMOTION 33
Ne pas se censurer. Laisser sortir toutes mes émotions. « Si j’éprouvais le besoin de pleurer pour ma bien-aimée perdue, j’étais libre de le faire sans aucune retenue. … Si vous faites des efforts pour l’éloigner de votre conscience, cela ne fera que se renforcer. Si on veut se débarrasser de n’importe quelle pensée ou émotion … on doit rassembler suffisamment de courage pour la reconnaître et accepter son existence et sa force.
143
La source principale des réactions émotionnelles se trouvent dans l’enfance.
267
L’émotion, vous devez d’abord traverser l’aspect émotionnel du travail. Que l’émotion soit normalisée d’abord. Donnez-lui toute sa place. » « Tant que l’émotion est là, il ne peut pas y avoir de sentiment. L’émotion engloutit le sentiment. Laissez l’émotion s’épuiser d’elle-même. Laissez-la devenir … une non-entité. Alors seulement l’autre processus commencera. Alors il peut y avoir un sentiment de sympathie,  d’unité, d’amour. Le sentiment d’unité émerge quand vous reconnaissez que l’autre ne pouvait agir autrement; il était impuissant. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’on a la réalisation de l’unité: quand il n’y a rien d’autre NULLE PART. C’est le processus de destruction du mental.


ENFANT 174
Tant que l’enfant n’a pas appris à donner, il ne grandit pas.
184
Tout l’avenir de l’enfant est à la merci des parents: ils peuvent lui permettre ou non de s’accomplir.
274
La position privilégiée que la mère a donnée à l’enfant a été prise pour un droit et c’est ainsi que la chaine des attentes déçues a commencé. C’est le domaine de l’attente, dans le sens de J’attends que vous que…  C’est naturel pour l’enfant qui est encore présent dans l’adulte. L’adulte voit une chose comme elle est. L’enfant ne comprend pas. Il ne connaît rien d’autre que lui-même.


GURU 33 
Une confiance complète en son guru est nécessaire.
41 
Svâmi n’avait ni le comportement d’un gourou ni une foule de disciples. Son ashram: trois cases en boue séchée, ashram à Channa.  
96 
Svami dit ailleurs de ne pas être un gourou; son analyse: Lle chef, le gourou jouent sur la peur en s’appuyant sur des doctrines mystiques et ensuite ils promettent de sauver les gens, qui restent sous leur contrôle. C’est un cercle vicieux.


HAPPY FEW 87
Nombreux sont ceux qui viennent vers moi mais il y en a très peu qui en tirent un bénéfice véritable.


IMMORAL 58
Est immoral quelqu’un qui souffre d’un sentiment de culpabilité, après avoir fait quelque chose que la société considère comme
mauvais.


JOUIR 284 
Dans la jouissance superficielle, on est emporté par le désir. On n’est ni celui qui agit, ni celui qui jouit. Alors  que dans la jouissance profonde, on agit consciemment pour l’accomplissement du désir. Et quand on a cette expérience, on découvre de manière ultime que le désir ne peut être satisfait, car le désir appartient à soi, tandis que son accomplissement dépend de quelqu’un d’autre.


KARTA 149
Karta= celui qui agit.


LE COUCHER 191
Chaque soir avant le coucher », il y a lieu de pratiquer « l’auto-observation de façon à voir quelles idées sont passées par votre esprit pendant la journée… Comment vous vous êtes comporté lors de certaines situations ? si vous avez agi délibérément & consciemment ou si vous avez été emporté par vos pulsions et vos réactions émotionnelles ?
205
La pratique de l’observation de soi 1/2h avant d’aller se coucher.


LE JUSTE 94
Sentir qu’en faisant quelque chose, j’ai fait la chose juste, cela donne un sentiment de légèreté.


LOTUS 162
Svami était comme une fleur de lotus non affectée par l’eau qui l’entoure.


LUCIDITÉ 100
Etre attentif, maintenir la lucidité, ne pas céder à la confiance excessive en soi.
94
Développer une lucidité perçante et méticuleuse.


MENTAL 270
Le mental transforme ce qui est si large et si vaste en une entité rudimentaire et mesquine. Le mental ne fait jamais que penser. Jamais il ne voit.
269
Pour savoir si le mental est là, « il n’y a qu’un seul moyen sûr: y a-t-il la moindre émotion ? La plus dangereuse est la comparaison [qui n’a pas de base réelle].
271
Le mental met l’obstacle sur le chemin. Penser et voir sont opposés. Y a-t-il une émotion ? Si oui, le mental est là. Lorsqu’on voit, il n’y a aucune émotion. L’émotion et le mental = illusoires
272
Il y a refus caché derrière. La définition du mental est: différent de ce qui est, autre chose que ce qui est.


MENTAL & RESSENTIMENT 263
Tant qu’il ne réalise pas qu’il n’y a aucune place pour le ressentiment (dépit rancune), on ne peut pas se libérer des griffes du mental. Pour se désenclaver du mental, Svami pose la question: « Quel est le fait ? Qu’est-ce qui est arrivé ? » Il objective. Se montrer à soi moi-même la logique de cause et effet. Se libérer du ressentiment contre l’autre en constatant l’impuissance de l’autre à agir différemment. L’autre relâche ses tensions. Par conséquent, notre sympathie augmente.MORT 103-4
Ceux qui sont toujours préparés à recevoir la mort les bras ouverts jouissent pleinement de la vie.


NATURE 312
La nature ne pardonne jamais la transgression de ses lois… Il n’y a pas de pitié dans la nature, elle est inexorable.


NATUREL SPONTANÉ & PUR 66
Se sentir naturel, spontané et pur est le véritable but de la vie.  L’intellect sans ce sentiment vous trahit et vous perd.


NUDITÉ 195
On ne peut refuser le fait que le corps soit nu, que votre corps dans sa nudité est tel qu’il est.


OUBLIER DE FAIRE 205
On oublie de faire une chose seulement parce qu’on veut l’oublier, parce que l’action n’est pas vraiment acceptée, parce qu’elle ne fait pas partie de nous-même, parce que d’une certaine manière au moins elle nous est désagréable.


PENSER 275
Je vois ou bien je pense ? Voir seulement. Ne pas penser. Penser est la racine des illusions. Et penser conduit obligatoirement à se tromper soi-même.


PLEURER 142
Pleurer, c’est être en chemin vers la délivrance de sa mémoire douloureuse.


PLEURS 39
Des pleurs de gratitude pour l’homme qui m’avait d’un seul coup rempli d’un courage et d’une force inconnus jusqu’à présent. [Après ces pleurs, Prakash décèle que] le processus de changement avait commencé à fonctionner…. Graduellement la dépression et le découragement … commencèrent à disparaître et le désir de vivre prit de nouveau forme.


PSYCHANALYSE 147
[Prakash a lu des ouvrages sur la psychanalyse.] Svami: Oubliez ces théories. Cette science ne peut être comprise à l’aide de livres ou de discussions intellectuelles. Cette connaissance au lieu de m’aider, ne ferait qu’ajouter des obstacles.


RENONCEMENT 63
Ne vous tourmentez pas, ne refoulez pas, prenez les choses simplement. Ne renoncez pas » (à vos goûts de luxe venus après des années d’ascèse au contact de Gandhi). « Le renoncement doit venir naturellement. Non pas par abandon mais  laisser tomber. De même qu’une mangue complètement mûre tombe automatiquement.


RÉTICENCE À RECEVOIR 139
La réticence à recevoir quelque chose des autres peut être due à sa propre avarice, à sa propre réticence à donner.


S’ACCEPTER 46
La peur et la culpabilité encombrent « l’action et son résultat et par là même annule l’effet de l’action. Acceptez-vous vous-même. Acceptez votre vérité à la lumière de votre expérience. Débarrassez-vous des idéaux qui vous sont surimposés de l’extérieur. Le bien et le mal sont des notions relatives. Vous êtes ce que vous êtes, ni plus ni moins. Voyez et acceptez votre nature véritable. Acceptez-vous vous-même.
98
La connaissance de soi « deviendra même plus facile quand vous vous accepterez vous-même.


S’ACCOMPLIR 94
Chacun doit être accompli délibérément.


SATISFACTION DU DÉSIR 45
Le processus devra être poursuivi jusqu’à ce que  le souhait ou le désir soit satisfait.


SIESTE 192
C’est seulement lorsqu’on a trop mangé qu’on a besoin, quand on est en bonne santé, de faire la sieste juste après le repas.


SUICIDE 34
On ne meurt pas sans en avoir le désir.


Svâmi 17 
Prajnanpad= surnom de Yogeshwar Chattopadhyay. Son ashram est à Channa, à 100 km de Calcutta. Le prénom vient du fait que son propre guru s’appelait Nirâlamba Svâmi. Svâmi veut dire moine et le Ji de Svamiji marque le respect. Gandhi avait un ashram à Sabarmati.


TRAIN 11 
Courir pour attraper son train: « il n’y a aucun mal à rater son train… si vous l’aviez raté, cela vous aurait donné la leçon dont ous aviez bien besoin, et à l’avenir, vous seriez plus attentif et ne feriez plus rien en vous dépêchant.


YEUX 167 
Les yeux ne sont-ils pas obligés de voir tout ce qui vient dans leur champ de vision ?