Hébétude habitée de sa respiration  
hymne à la nuit  
de son souffle poétique.
Ode avivée par l’essence de Ferré, Léo.

L’ombre disparue est le principal  
chef d’accusation du procureur au  
cri de coq si dominateur  
que le jour point,  
comme l’inéluctable survient.

Le texte est une performance poétique.
L’opéra, une gageure réussie.

Le verdict voit le monde  
de la nuit accueillir  
le président corbeau.

Le beau corps de la nuit  
a eu raison de l’ample  
succession de jour à la nuit.

Le jour s’émeut d’une lumière que  
s’attache l’ombre de l’homme.


Statistiques

Membres
17
Articles
3239
Compteur de clics
3591155

Recherche