07  09 19

Des années que je l'appelle, dans tous les sens du verbe, le scriban. L'ennui, c'est que c'est pas ça finalement, foi de terminologue ! Bon, on reprend:

source  Definitions & illustrations
   
 

Termino: Bon, voilà: ça,c'est fait; les pendules sont remises à l'heure. Car le scriban, foi de Grand Robert, c'est un secrétaire à tiroirs d'origine flamande (XVIIe, schrijfbank), surmonté d'un corps d'armoire. Dans ma pièce à vivre, c'est PAS DU TOUT ça ! Mais plutôt, donc un Davenport [deiv'npɔ:t, de grâce !], càd un secrétaire à façade inclinée pourvu d'un simple compartiment ouvert sous la pente. Le plan à écrire est incliné; son inclinaison est non modifiable. Le scripteur s'y tient debout et c'est là l'objet principal de cette mise au point. Le plus important pour le choix, c'est évidemment la hauteur à laquelle se tient le plan à écrire, pour le confort & la durée. Le mien est idéal. Il assure en effet le maintien d'extension musculaire. Elle participe de la pertinence au long cours de l'investissement dans l'entretien de corps-ci. Il finirait même bien, ce corps, avec le temps, à devenir moins incompréhensible. La comm' entre lui et sa vassale, la conscience, passe mieux. Le rééquilibrage se déroule plus aisément en activant l'énergie au passage, dans une gestuelle à peu près infinie.


Statistiques

Membres
17
Articles
3260
Compteur de clics
3800778

Recherche