Espace-temps, ce couple indissociable, comme le dit joliment Trinh Xuan Thuan dans son Petit dictionnaire amoureux du ciel et des étoiles. (Presses Pocket, n° 15.940, 217-219)

Voyons un résumé de ce qu'il en dit: Pour découvrir la relativité restreinte (1905), A. Einstein « est parti de principes de base simples et élégants, et c'est son extraordinaire intuition dans le domaine de la physique qui l'a conduit à cette découverte. »

« Einstein postule le concept d'une vitesse universelle de la lumière, quel que soit le mouvement de l'observateur. » La vitesse est « le rapport d'une mesure de l'espace  (la distance parcourue) à une mesure de temps (la durée d'un voyage). Postuler que la vitesse de la lumière est un invariant implique que l'espace et le temps doivent varier en fonction du mouvement de l'observateur de telle sorte que leur rapport reste constant. »

« Avec [A.] Einstein, le mot "mouvement" revêt une signification nouvelle. Quand nous parlons du mouvement d'un objet ou d'une personne, nous pensons à un développement dans l'espace. Avec sa relativité restreinte, [A.] Einstein nous rappelle que nous sommes tous aussi des voyageurs dans le temps... Pour lui, l'espace et le temps forme un couple uni, indissociable. Désormais tout mouvement doit être décrit dans un univers à quatre dimensions où la dimension temporelle vient s'ajouter aux trois dimensions de l'espace. Le temps et l'espace perdent leur universalité. Ils deviennent élastiques, s'étirent ou se raccourcissent selon le mouvement de celui qui les mesure. »

Le couple espace-temps « agit toujours de concert. » Joli concert, non ? Voir Le silence insiste pour une utilisation du terme.

Le site dont est extrait la vue d'artiste en guise d'illustration


Statistiques

Membres
17
Articles
3191
Compteur de clics
3247263

Recherche