À l'approche de la pleine lune de novembre 2018, le 23 à 5h39

Fluides intérieurs pulsés♦
À l'égal des mers terrestres,

nos corps ont leurs marées
que la lune régit:

ce corps céleste
nous fait circuler

au rythme de ses humeurs
magnétiques♦

Certaines nuits captives
arriment flux & reflux

aux lenteurs paisibles
de leurs muettes berceuses♦

D'autres nuits font un chahut
parcourant l'énergétique corporelle

d'une dynamique propre
aux plurivers tempestueux♦

D'aucuns en font un temps festif;
d'autres s'interrogent sur l'intempestif,

accueillent la veille
à l'extrême bord du gouffre♦

Quérir chaque réponse
a valeur d'hypothèse, sans plus♦


Statistiques

Membres
17
Articles
3057
Compteur de clics
2675283

Recherche