En cliquant sur la couverture, la présentation par l'éditeur

L'ouvrage a été signalé en cours de lectures de Multiplicités

Il semble constituer le versant astronomique de multivers pluriformes, dont Aurélien Barrau est aussi le héraut puisqu'il est à la fois astronome & philosophe Les deux auteurs, Jean-Clet Martin et Aurélien Barrau, se connaissent Le premier faisait partie du jury de thèse en philosophie, avec Jean-Luc Nancy, du second, apprends-je de leurs lectures conjointes

A. Barrau est un vulgarisateur hors pair Sous sa plume, les théories les plus complexes deviennent (presque...) compréhensibles: il en est ainsi de la relativité générale, la relativité restreinte, la théorie des cordes, la manière dont les distances se calculent au moyen de deux télescopes distants, etc. Autant de savoirs connus des astronomes mais dont le public non astronome, dont je suis, se sentent exclus♣ Cet ouvrage-ci bâtit en plus des ponts entre la philosophie et les sciences.

Un panthéon personnel s'étoffe désormais d'une deuxième personne pour baliser les allées de l'astronomie: Yael Nazé (Université de Liège) est rejointe par Aurélien Barrau, découvert via la philosophie des multiplicités. La revue Le Ciel de la Société Astronomique Liégeoise illustre et densifie d'autres exemples les mondes fascinants qui nous traversent

L'auteur intervient régulièrement en ligne sur le site de la revue Diakritik


Statistiques

Membres
17
Articles
3125
Compteur de clics
3010186

Recherche