Au départ, ce texte est né de rapprochements phonétiques: calandre, calendrier, calandreuse. Les calendes, les Calanques auraient aussi pu y prendre part, mais non. Pas cette fois. Et les idées se sont enfilées autour d'une tristesse spinoziste, à n'en pas douter.

CALANDRES    
Les calandres des carrosses métalliques, additionnés de plastiques sophistiqués, sont l’objet de longues études préalables dans ces bureaux d’études mondialisés. Elles y font l’objet de toutes les attentions de constructeurs si bien regroupés derrière ces façades que sont les marques, juste bonnes à attraper les gogos que nous sommes devenus, enfin ceux qui peuvent encore se le permettre, même à crédit. Nos calandres résument quelques émotions primaires, dont la principale est l’agressivité.

Et bien sûr*, mais où avais-je la tête pour avoir omis cette arborescence dans l'évocation de cette cascade de termes autour de la calandre, il y a les calandres textiles. J'en ai profité pour illustrer pratiquement d'une arborescence ce que permet le système de renvois/synonymes propre au Dictionnaire encyclopédique des textiles.

* Une amie, coauteure du Dictionnaire encyclopédique des textiles, me rappelle, lors d'un coup de fil récent, un nuage de sens propre à la terminologie spécialisée du textile: tissage et tricot dans ce cas. L'ouvrage en est à sa quatrième édition et vient d'être publié début 2018 par la Librairie Eyrolles.


CALENDRIERS  
Le calendrier de la guerre, lui aussi, nous est celé. Divers indicateurs,

  • comme cette augmentation des dépenses militaires mondiales : La planète ne désarme pas comme l’éclaire Luc Mampaey le 22 juin 2018 sur le site du GRIP. « Les  dépenses  militaires  globales  de  la  planète  sont  estimées  à 1 739 milliards USD en 2017, selon les dernières données publiées par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI). Cette  somme  traduit  une  hausse  de  1,1%  en  termes  réels  par rapport  à 2016.  Elle  représente  2,2%  du  produit  intérieur  brut mondial et correspond à une dépense de 230 USD par habitant. »
  • Comme la montée en puissance de l’extrême-droite (Inde, Russie, UE – Hongrie, Pologne, Hongrie, Italie, Belgique – , USA…) ;
  • Comme le redressement d’échine des frontières entre États, voire même entre nations au sein même de ces États : le mur d’Hadrien entre Écosse & Angleterre, la Catalogne qui voudrait tant…, le mur entre le Mexique & les États-Unis, les barbelés aux frontières de la Hongrie, ce coeur de la MittelEuropa, et cette frontière linguistique (1962/63), insignifiante pour les uns, rempart pour les autres : nous avons en Belgique été les précurseurs de la décadence ! Voir à ce propos le très beau dossier consacré par le périodique
    Agir par la culture aux langues en bataille.

Il est si loin désormais le temps où, en 1989, le mur de Berlin s’effondrait… Une exception finalement, face au mur qui défigure la frontière au Nord du Mexique.

Le temps des murs étanches est revenu, et, avec lui, les guerres d’incursions (Israël dans le Sinaï, au Liban; la Turquie en Syrie; l’Inde et le Pakistan au Cachemire, etc. Les guerres d'annexions aussi: la Russie qui envahit la Crimée devenue ukrainienne; cela rappelle l'Alsace-Lorraine, ce ballotage... ainsi que les cantons germonophones de Belgique.
Murs physiques, mais aussi murs mentaux: ils rendent des pans entiers de hordes de l’espèce humaine têtues, fermées à tout raisonnement,  cantonnées dans la peur de perdre le peu qu’ils ont pu sauver des flammes qui nous menacent par léchages au sein même de l’Europe.


CALANDREUSES  
Nous passerons tôt ou tard entre les cylindres de la calandreuse universelle que sont les guerres. Pour le moment, elles ont lieu ailleurs et promeuvent dans nos Contrées l’égoïsme par indifférence. Quand elles s'en rapprocheront, le temps des délateurs reviendra…. Mais il est déjà là, même dans notre État de droit... à l'extrémisme de droite jamais loin.


Statistiques

Membres
17
Articles
3043
Compteur de clics
2605261

Recherche