Maxime Rovere a publié en 2017 une traduction nouvelle de la préface des Opera posthuma dans la collection « La petite bibliothèque » aux éditions Rivages poche. L'ouvrage me saute dans les mains ce 24 05 20 en début de matinée. J'y repère à nouveau l'index conçu par le médecin L. Meyer: il « était - comme ses amis - grand amateur de dictionnaires & d'encyclopédies; il a même consacré ses premiers travaux à compléter les rééditions successives d'un important dictionnaire classant les mots par domaine - le Nederlandtsche Woordenschat, ou " trésor de la langue néerlandaise" - en augmentant tellement les éditions de 1654, 1658, & de 1663 que le dictionnaire, à partir de 1669, s'appellera tout bonnement L. Meijers Woordenschat. » 83

L'index occupe dans cette édition de poche plus de 100 pages ! (pp. 91 à 205). La pagination renvoie évidemment à l'édition posthume de 1677. Le lien qui figure dans l'ouvrage est mort. Par contre, ce même 24 05 20, j'ai effectué une recherche et vous en propose un lien actualisé. Le site en question a été mis à jour.

Voici ce lien: https://digitalcollections.library.cmu.edu/knowvation/app/consolidatedSearch/#search/v=thumbnails,c=1,q=creator%3D%5Bspinoza%5D%2Cbrowse1%3D%5BPosner%20Memorial%20Collection%5D%2CqueryType%3D%5B16%5D,sm=s,l=library3_lib,a=t

En y accédant vous avez ainsi la possibilité de télécharger un fichier pdf de cette édition des oeuvres complètes de Spinoza. Fascinante aventure que celle-là !

L'index lui-même recèle de petits bijoux dont le rangement alphabétique, pour aléatoire qu'il soit, nous offre des rencontres innovantes avec l'oeuvre de Spinoza.


Statistiques

Membres
17
Articles
3305
Compteur de clics
4181889

Recherche