L'histoire de la pensée est un ouvrage de vulgarisation, l'auteur y insiste. Un art de la synthèse pleinement adossé à sa connaissance fine de l'histoire de la philosophie antique, avec ses prolongements jusqu'au Moyen-Âge, en fait un réel plaisir de lectures. Une somme de 591 pages, chinée, d'où cette couverture écourtée ! Profiter de ce parcours jusqu'au début du XIVe siècle avec Jean Dunns Scott, notamment est un réel bonheur de lecture.

C'est en sa compagnie que se colmatent ainsi de nombreuses béances... L'auteur (1921-2011) nous guide avec moult saveurs dans la multitude de savoirs qu'il a accumulés sur plus de quarante années de vie adulte au moment où il publie cet ouvrage (1989). Le texte a été remis à disposition dans l'excellente collection Bouquins, qui consacre à l'auteur trois sommes. Le volume intitulé Les Armes et les Mots contient aussi: Histoire de la Rome antique - Les armes et les mots - Les Divins Césars - Idéologie et pouvoir dans la Rome impériale ainsi que Histoire de la pensée: D'Homère à Jeanne d'Arc. En déconfinement limité à l'heure où s'écrivent ces lignes, il n'a pas encore rejoint La Léonardienne à la différence de L'absolue nécessité qui figurait, lui, dans le stock du libraire liégeois paisible et retient aussi l'attention. Bref, voici des heures de lectures pour un esprit disponible à l'étonnement, l'admiration, l'enthousiasme, voire même l'émerveillement face à ces compagnons discrets.

La dernière partie de L'absolue nécessité reprend une série d'entretiens radiophoniques que L. Jerphagnon avait accordés à France Culture, entre 1998 & 2002. Le philosophe, l'historien de la philosophie aussi, pourvu de la sagesse pleine que lui accorde son âge respectable, dégage tant de lignes de force, notamment chez Augustin, qu'il est fort plaisant de le suivre dans l'exploration de ces univers si neufs pour ce lecteur-ci. Ces entretiens avec Francesca Piolot sont une porte d'entrée sur son oeuvre entière. Ce troisième volume est celui qui convient le mieux pour servir de guide à ces deux monuments que sont Plotin & Augustin. Dans une veine proche de celle de P. Hadot, L. Jerphagnon possédait une plume capable d'initier, de titiller...

L'évêque Augustin a publié des Rectractationes, autant de remises en chantier d'ouvrages antérieurs: « après bien des années, il a voulu revoir & dire l'essentiel ... peu d'auteurs en sont capables, pour ainsi dire aucun. C'est très utile car lorsqu'on a un doute sur tel ou tel ouvrage, quand on s'interroge sur telle ou telle phrase de st Augustin, il est toujours précieux d'avoir sous la main un exemplaires des Rectractationes pour faire des recoupements. Très valables, & je les recommande, sont celles de la très belle traduction de la Bibliothèque augustinienne, c'est excellent. » L. Jerpghagnon, 1142

« Si vous plaquez du rationnel sur du mystère, vous obtenez une ânerie ! » 1156

La préface de L'absolue nécessité est de la main de sa fille, Ariane Jerphagnon: Chez mon père, le désespoir fut la matrice du fou rire, y dit-elle (reformulé). À la lecture, cela est palpable.


Statistiques

Membres
17
Articles
3315
Compteur de clics
4256944

Recherche