Vous serez le faste sans masure.

Ils avaient même prévu
la hauteur de la vague spoliatrice
des terres flamandes.

À l'intérieur des terres,
fébrilité arbustive
d’une tempête annoncée.

Comme si ces branches convulsives
secouaient ramures engoncées,
ils l'avaient dit dans le poste.

Le ciel assombrit la perspective.
La nature ramasse
ses forces amorcées.

Aucune joie festive
au cœur d’une
attente coincée.

Rien de ce que
les médias ès précautions
nous avaient annoncé
n’est arrivé.

Heureusement, c'est le jour où
Madiba a sauvé les journaux de la noyade.
Ils ont pu faire leurs choux gras de sa disparition.


Statistiques

Membres
17
Articles
3337
Compteur de clics
4378696

Recherche