L’IHOES vient de publier une analyse sur le discours sécuritaire ambiant. En un peu plus de 9.500 signes, l’auteur, Christophe Wasinski (ULB), cerne quatre types de discours qui « tendent, en définitive, à tout ramener à la "nécessité" d’user de la force. » Il collabore également avec le GRIP pour qui il a rédigé quatre études. Un expert en pacifisme, cela ne court pas les rues. Profitons-en !

Il a repéré ces quatre types de discours, en un texte très efficace, très clair, bien balisé, sans précautions inutiles. Il met des mots sur un sentiment diffus que de nombreux pacifistes peuvent avoir.
Seul bémol: l'absence de marqueurs paratextuels facilitant une lecture plus rapide (linguistique pragmatique), tels que sous-titres, surlignage de mots-clés, etc. Je propose cette carte mentale comme complément de lecture, comme executive summary en quelque sorte:

Je vous invite vraiment à lire cette analyse brève (3 pages pdf). Son intérêt dépasse de loin tout ce que j'ai pu lire depuis quelque temps.

1 4 16: L'auteur a également rédigé une Opinion pour le site de la RTBf intitulée: « Quelle politique de sécurité après les attentats de Bruxelles du 22 mars ? » Le point de vue y est exprimé d'un angle différent. Tout aussi interpellant.


Statistiques

Membres
17
Articles
3337
Compteur de clics
4378402

Recherche