L'art du XVIe siècle réinterprété à la lumière de la politique belgo-surréaliste. La source de ce morceau d'enluminure est le "Splendor Solis", réalisé en Allemagne en 1582. Il est extrait d'une pub de l'éditeur M. Moleiro. J'aime bien ces trois têtes qui évoquent vaguement les couleurs du drapeau belgicain et la structure de l'État fédéral, le tout engoncé dans une bulle enserrée par une royaliste couronne. Bref, j'appellerais bien de mes voeux une république, à constater les impasses dans lesquelles la volonté inébranlable d'extrémistes flamands conduit ce pays qui n'en fut jamais un.

Le manuscrit de Splendor Solis est un traité d'alchimie illustré de 22 enluminures.

"Le panneau du milieu présente... un flacon dont l'enveloppe transparente permet de voir une créature ailée dans les tons jaune et brun, avec une longue queue., trois longs cous et trois têtes, l'une blanche, l'autre rouge et la troisième noire. [Les interprétations] quant au contenu de ce flacon [varient.] Les exégètes y voient à la fois un dragon et un lion. On tourne autour du pot Belgiiiiiiiekque....

C'était ma contribution à la résolution de la crise politique belge, au bémol près que je transformerais quand même l'État fédéral en république en faisant éclater le flacon et en supprimant la couronne...


Statistiques

Membres
17
Articles
3337
Compteur de clics
4378493

Recherche