D'une plume libre & puissante, Éric Vuillard anime l'intense, le dense, le mot ajusté: aucun gras en cette Guerre des pauvres. D'une plume colère, majeure, l'écriture s'anime.

Inégaux face à la violence des puissants, à leurs armes, ils rendent l'âme éperdue face à tant de douleurs subies.

Ce livre énorme tient en moins de 70 pages. En sortir indemne ? Cela m'étonnerait que nous en soyons capables.

L'entretien de l'auteur avec Thierry Guichard dans le 200e numéro de la revue Le Matricule des Anges s'intitule Rendez-vous avec l'histoire. Et si la colère... corrodait les turbulences sans les atténuer ? & si la colère n'était pas la bonne façon de s'y prendre...

Une continuité au long cours entre les Franciscains, ces Spirituels languedociens autour d'Olivi au XIIIe, les Cathares des XIII-XIVe siècles & Luther, Calvin, Huts au début du XVIe. Trop de pureté nuit. Apparemment... L'Europe comme territoire des luttes.


Statistiques

Membres
17
Articles
3111
Compteur de clics
2934603

Recherche