Un luxe rare, ce confort: belle page
s'imprime, chaque vis-à-vis virginal.
Comme une invitation à prolonger,

d'un crayon baladeur,
de faire résonner cette biographie
créative. Chaque strophe

sa trouvaille, sa prise de vue,
son angle inédit.
Un livre marquant:

une intimité apparait.
L'immersion est instantanée.
Le galbe de la prime,

"les heures lentes", puis le vent sur les joues.
L'art d'effleurer le soi
sans jamais le déflorer,

d'émettre des sensations
à saisir au vol.
D'en recevoir aussi.

Rien de trop, comme toujours.
Le ciselé est précis,
l'effet saisissant,

le choc récurrent,
la réverbération durable.
Une intériorité travaillée,

s'extériorise en somme.

Cette quête effrénée
dit l'imparable d'ici.

Les intrusions médiatiques,

autant de commérages
sans fond.

"Textile

qu'aucun coeur ne heurte" 31
Donner à lire.

Avec d'autres moyens.
Le ton d'une quête infinie

désarçonne l'inapte méthodique,

propulse l'inepte circulaire.

Le retrait de l'urgence
de ce dossier réfrigéré

dénonce sans se plaindre.

S'avive dès lors l'absence,
se concèdent enfin les indices,

se poétise peut-être ce polissage.

En un mot, cette plume apparue* féconde
les imaginaires successifs

de nos (re)lectures,

labialise cet univers abouti
d'un quant à soi rien que pour soi,

une tendresse lui accordée

face à tant de pages
ensemencées de semonces:

une mécanique du crime sans à-coups.
Catherine tisse une trame narrative poétique
autour d'un fil d'absence.

S'étoffe sous nos yeux
l'irrésolue,
fil de chaine rompu,

il est si fragile
malgré sa robustesse,
il mite la puissance désactée

de sa vitalité:
elle a cédé,
trahie par des mains incongrues,

sans un au-revoir,
comme par contumace.
Disparue, latitude des disparités.


* L'auteure apparait effectivement pour le commerce éditorial du livre, après celui, plus confidentiel encore, de plusieurs revues poétiques. Toutefois, les contre-allées poétiques liégeoises dans lesquelles Karel Logist nous emmène périodiquement nous avaient déjà fait découvrir cette plume essentielle, offert des bijoux poétiques sculptés par une diction qui trouve aussi désormais à se dire en public.


Statistiques

Membres
17
Articles
3239
Compteur de clics
3591154

Recherche