Les coursives sauvages
dominent.

Sépultures vives
parsèment
le ciel de beautés
Manaréennes.

Le pouvoir de suggestion
d’un dessin dépasse
celui d’une photo:
il arrange le réel.

La photo, gros sabots.

Une sourate érotique,
de l’inédit  ?
Manaraude ensorcelée…

Caramel invisible
grâce de la lecture
qui revient sur
ses pas oubliés.

Faire vivre l’accumulé,
s’en saisir,
s’en accommoder.

Y plonger:
une grâce survient.

Le récit prend pied,
prend son pied,
perd pied…
domptant l’assouvie
liqueur
surrénale.


Statistiques

Membres
17
Articles
3218
Compteur de clics
3427677

Recherche