Vinh H. : un univers mental à la fois authentique et opacifiant (Les évangiles du crime, C Bourgois, coll. Titres, 57). L’auteure perce la gangue de nos retenues civilisées. J’hésite (et je n'y ai aucun droit) à attribuer à son vécu la somme d’assombrissements personnels. Sa prose en contient de nombreux. Je lui souhaite maintenant un imaginaire fécond. Pourtant la mère vue par le fils dans les dits d’un idiot, le père aux lettres dans lettre morte, les « trois mois de stupeur et confusion » à la fin de l’écriture des  Trois parques, en sœurs.
Le lecteur incrédule fait des incursions dans un univers familial morcelé en un puzzle un peu fanatique. Une écriture au scalpel sauve, la sauve? L’auteure omnisciente nous emmène, avec ingénuité, au cœur de la fournaise du Je, son point de vue le plus fréquent, il me semble.
Linda Lê a le chic pour incarner le Je du récit qu’en tant que lecteur, mon Je hésite à attribuer des bouts de vie à son histoire propre. De quel droit, évidemment ?
Je disserterai donc brièvement sur la force évocatrice du Je narratif, la meilleure des couvertures pour que le Je de l’auteure puisse se réfugier derrière son aura pour protéger la sienne d’intrusions inopportunes de Je lecteurs… Une maestria rarement atteinte dans mon vécu personnel de grand lecteur. Je suis conquis au-delà de toute retenue... Cette capacité à nous initier à la fascination pour des univers jamais atteints m'émeut. Ils déteignent sur votre vie, déborde des pages comme des mémoires enfouies sur d'autres possibles. Ils imprègnent les heures recueillies pendant lesquelles vous confiez votre univers au frôlement des siens. Vous calfeutrer ne servira à rien!

Les ouvrages de la collection Titres chez Christian Bourgois s'identifient du premier coup d'oeil sur l'étal des librairies par leur élégance minimaliste, une utilisation judicieuse du carré, des couleurs inédites dépourvues de ces photos pleine page qui inondent les publications concurrentes. Elle rend abordable le prix de nos envies. Et la tête qui se penche cherche la confirmation de l'arrivée à bon port... prêts au lâcher-prise dans l'imaginaire de l'auteure.


Statistiques

Membres
17
Articles
3175
Compteur de clics
3197263

Recherche