Ce rapprochement est-il o-sé ? Pourtant, sur le fond, je ne vois pas la différence entre les saccages sur la place saint-Lambert (Liège) et ceux plus récents à Palmyre. C'est en fouillant dans une boîte de livres soldés chez un libraire paisible que j'ai trouvé ceci:

dans lequel un article, rédigé par Madame M. Mairlot, est intitulé: place saint-Lambert, mémoire de Liège ou de la conservation comme image de progrès.

 
 
 La légende: Le colombarium lieu d'inhumation
des chanoines de la cathédrale
au XVIIIe siècle voué à la destruction p. 26
 Palmyre (photo trouvée sur le site de 20minutes)

 

Ces deux traces du passé ont disparu par la volonté d'iconoclastes, non ?


L'urbanisme au rouleau compresseur des bétonneurs qui amène les voitures en plein coeur historique de Liège
vs
Les briseurs d'un passé classé Patrimoine mondial par l'UNESCO, que ces radicaux islamistes ne sauraient voir.

Voilà, c'est tout. Ah non, ceci encore: Paul Veyne vient de publier un ouvrage sur Palmyre, l'irremplaçable trésor, non lu. L'auteur a d'une plume alerte publié en 2014 cet ouvrage délicieux: Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas que j'ai dévoré lors de sa parution. Il y fait montre d'une érudition à couper le souffle qui ravit l'esprit et le coeur.


Statistiques

Membres
17
Articles
3233
Compteur de clics
3557838

Recherche