La manière dont Jacques Abeille exerce ses talents à nous décrire le peuple des enfants d'Inilo, déjà effleuré dans L'écriture du désert, en un récit qu'il fait à un ami resté à Terrèbre donne à cette longue lettre des atours anthropologiques marqués, respectueux des us & coutumes de ceux "d'avant les hommes". 12

Cette description détaillée du processus de conception des masques donne soudain une saveur particulière à cette exposition finissante à la Cité Miroir liégeoise, que je visiterai dans la foulée de ma lecture.

Ces rites, apparemment savamment codifiés par la tradition populaire, sont d'un réalisme à couper le souffle tant par la langue fluide & mature que par la précision descriptive des cérémonies.

La grande danse de la réconciliation (entre hommes & femmes) à laquelle Ludovic Lindien est convié afin qu'il comprenne, de l'intérieur, la portée symbolique puissance des masques dans cette cérémonie dont la scène finale consiste en une "transe du plaisir au même instant ... de toutes les participantes". 23

Ludovic Lindien, devenu "une caisse de résonance" a été "approché par une des jeunes femmes qui parsemaient l'assistance", ce qui l'a fait entrer "dans une autre saison de sa vie". 27

Ce beau volume au format bd est splendidement illustré de dessins de Gérard Puel. Il a été publié en 2016 par les éditions qui ont entrepris de rendre disponible le cycle des contrées, à une exception notable, dûment soulignée comme telle par l'auteur dans l'entretien qui a livré en 2018 à la revue La femelle du requin.


Statistiques

Membres
17
Articles
3218
Compteur de clics
3425816

Recherche