La nécessité de cette comparaison entre le français et l'anglais s'est imposée après avoir fait le constat que Le Petit Bon Usage semblait noyer les adverbes de fréquence dans les adverbes de temps tandis que La Communicative Grammar of English mentionnait bien une catégorie d'adverbes pour indiquer la fréquence d'un évènement.

L'étude contrastive de la grammaire de deux langues livre toujours des constats étonnés.

Cet article est évoqué dans Les indénombrables se dissolvent au fond de leurs ornières.

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3056
Compteur de clics
2668555

Recherche