J’incruste  
la prépondérance  
qui y circule  

d’une force  
apaisée  
par l’instant.

Je sais de mieux en mieux  
le dedans de soi  
qui y circule  

sans aveu,  
par politesse  
faite aux émois.

Il se joue une éclosion.
Il s’y déploie la fleur,
pétale par pétale.

L’aérien  
domine  
l’aquatique.

La  
phylogenèse  
progresse…


Statistiques

Membres
17
Articles
3315
Compteur de clics
4248824

Recherche