Parfois s’épaissit
à l’expir
une note basse
sonore, grave
qui remplit le corps
d’une vibration détachée
de ses tensions.

Y naît une énergie
frissonnante.
Parcours électrisé.

Le corps s’émeut
d’une paix comblée
par son propre accord.

Variante:

La note tenue
accorde le corps
ému par une paix
qui le comble.


Statistiques

Membres
17
Articles
3226
Compteur de clics
3515794

Recherche