Laisser échapper de soi
une note,
toujours la même
ou presque,

celle qui correspond
au frisson de base
qui rejoint
l’harmonique cellulaire.

(Ces mots qui ne veulent rien dire pourtant me parlent.)

Note fondamentale,
basic drone en anglais,
celle qui fait vibrer
le didgeridoo,

cette note basale,
aurait presque
des vertus curatives
à force de faire vibrer le corps.

Il s’y échauffe.

La vie est faite
d’infini découvreur
pour qui est attentif
à la laisser libre de soi.

(18 11 14 & 12 11 15)


Statistiques

Membres
17
Articles
3226
Compteur de clics
3514965

Recherche