Un jour s'affermit,
regain sans superbe.
Une aisance part

rencontrer
son confluent
efflorescence discrète, retirée,

comme tapie en un port-refuge
le temps que s'évanouisse
au large un gros grain

assemblé par une convergence
trop puissante pour le corps.
Néfaste aussi.

Remous intérieurs:
saisir l'occasion
de mieux les sourcer

pourles apaiser.
De bienvenues initiatives
assagissent les flux

un temps trop
perturbés.
La route devant soi s'éclaircit;

le brouillard s'assèche.
Y progresser à vue
parerait

à d'autres décharges proches.
L'intuition s'y affermit,
regain sans superbe.


Statistiques

Membres
17
Articles
3218
Compteur de clics
3426739

Recherche