Je suis le chaud  
dans le tumultueux  
balai du vent.

La vague ronronne  
au coin d'un feu,  
elle est enroulée autour  
d’un axe imaginaire, 
comme un chat  
se love en boule  
dans ses rêves  
de chat.

Tendre et tranquille,
entre l’éveil et le vent.

Protégé
de la caresse venteuse  
qui disperse trop
la vague appontée,
le calme s’assume,
glissement
furtif et attendri  
au cœur même  
de l'être.

Aucune émeute,  
juste une émotion,  
lente, profonde.

Il circule  
de la simplicité  
entre les doigts.

16 3 12, presque estival, 26 09 12 & 5 1 15


Statistiques

Membres
17
Articles
3339
Compteur de clics
4387543

Recherche