Préférer le silence nature
mais accepter la tondeuse voisine.
Elle n'y peut rien:
son proprio n'aime l'herbe
que stérile
et sans fleurettes sauvages.
J'aime tant
les amours qu'elles content
au soleil.

Surprise: la méditation
solaire continue
sans trace d'énervement,
sans velléité de repli.
Le va-et-vient du bruit
a rythmé
de patience consentie
ma joie d'être offert
à la caresse chaude.

Jadis,
je me serais enfermé,
laissant au bruit
toute la place.

Sur l'origine de l'expression "conter fleurette", Internet nous offre une explication historique qui fleure bon son âge!


En tantra, « aucun bruit ne dérange. » (E. Baret) En ne dirigeant pas l'attention vers ces bruits, « laissez-les venir vers vous. Le son chemine ... pour aller se perdre dans l'arrière-tête. » (95-96)

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3242
Compteur de clics
3615963

Recherche