La plage flamboie sous la multitude
de corps offerts à la caresse solaire.
À perte de vue, familles, groupes d'amis
savourent, chacun dans sa bulle, la plénitude.

Mon regard s'éprend sans risque de leurs féminités
dévoilées. Il sautille d'une à l'autre
sans en convoiter aucune. Juste goûter aux choix
de couleurs, de ces lascivités contrôlées
par la société éphémère des bords de mer.

La plastique des corps montrés laisse entrevoir
des morceaux d'intimité qu'aucun de nous
ne dévoilerait une fois la digue franchie,
hormis ces énergumènes  
tatoués de mauvais goût...
à côté de femmes-filles  
qui se demandent un peu 
ce qu’ils font dans leur vie.


Statistiques

Membres
17
Articles
3235
Compteur de clics
3563227

Recherche