Incursion en terres iodées - 13 -

Allongé, les yeux fermés,
suspendu à ce ciel,
le corps communie.
Caresses faites au sable.

L’air vagues est plus moelleux que l’air ville.

Le vent sème sur la peau
des copeaux de bien-être.

Un corps en mars
capte l’énergie offerte
par une tendresse du Sud.

Le corps absorbe ce qui lui est bon,
flotte entre deux eaux,
aimable à soi, content d’être
ce qu'il convient.

Joues vives.
Sinus en joie.
L’ombre sculpte
à la plage
des arpents asservis.


Statistiques

Membres
17
Articles
3169
Compteur de clics
3173263

Recherche