Assis au bord du chemin
Bicorne posé sur ce sac au destin  
morne des insurgés de l’éthique
sourcils en bataille, la passion des triptyques
rétrécis, que la muette pénurie
suborne dans la chaleur des Asturies.
Borne l’aubaine d’une aubade
six tons en dessous, prompte aux embrassades
de brume en halo
grumes au galop
bientôt défaites
flaques parfaites
claques en redites
écho vers Aphrodite
tricot à l’heure dite.

 


Le premier mot de chaque vers est à la rime d’un poème de Jacques Réda, Caténaire 4, in L’adoption du système métrique, p. 58.

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3042
Compteur de clics
2599249

Recherche