à Karel Logist

 

Il déambule souplement
d’une démarche étonnée.
Il fend l’air un peu comme si
il ne voulait pas le brusquer,
en passant , furtif et probant.
Ses lèvres esquissent ce
sourire disponible, ouvert
qui l’éclaire de l’intérieur
quand sa parole l’anime.
L’oeil ouvre la voie immanquable
de son ardente sagesse
poétique pour déboucher
sur la musique des textes
des autres, glanés au gré de
papillonnements documentés
au sein du délicat fatras
d’anthologies tapissant
cette table en bois qui fut belle
autrefois.


Statistiques

Membres
17
Articles
3226
Compteur de clics
3491243

Recherche