Pour Karel Logist

Il arpente nos vies  
un lundi, pas l’autre.  
D’anthologies, il nous donne l’envie.
De poètes, il se fait l’apôtre.

D’une voix entendue,
au hasard des pages  
qu’il tourne de façon mordue,  
il nous cale sur la meilleure image.

L’érudition se dissimule  
sous une passion partageuse.  
Il fait de nous des émules  
d’une poésie avantageuse.

 

5.11.11, Train Verviers-Liège. Retouches domiciliaires…


Statistiques

Membres
17
Articles
3225
Compteur de clics
3487005

Recherche