Un escalier mène au dernier étage

Ne mène nulle part
mène à un escalier qui descend
tu ne trouves pas ton chemin... E. Hocquard, Théorie des Tables, P.O.L., 1992, 39.


L'identique n'existe nulle part. Le semblable peut-être. Proverbe de tradition tamoule, Le grand livre des proverbes de l'Inde, Presses du Châtelet, 2008.


On éprouve une grande joie à ne pas vouloir, à ne pas être quelque chose, à n'aller nulle part. J. Krishnamurti (1895-1986) (In Anthologie Et tout doucement vient la sagesse)


La vie est un courant qui avance sans obstacle ni interruption, sans s'arrêter nulle part. S'il est arrêté en un point quelconque, il en résulte une confusion totale. S. Prajnanpad, Les yeux ouverts, lettres à ses disciples, Éditions Acarias L'originel, 2014, p. 134-135


Adolescent oublieux de son corps, si fallacieusement épris de son âme qu’il la creuse en ses profondeurs comme on force une porte qui n’ouvrira nulle part. Louis-René des Forêts, Ostinato, 1072 dans l'édition des oeuvres complètes, Quarto Gallimard, 2015.


Actualités: Tout va bien nulle part. Il se passe partout. André Stas, Demain on phrase gratis !, Cactus inébranlable, 2015, 17.


Le Mahabharata nous livre cette proclamation qui condamne d'avance toute littérature postérieure à n'être que répétition ou plagiat: « Tout ce qui est dans le Mahabharata est autre part. Tout ce qui n'y est pas n'est nulle part. » J-C Carrière, Dictionnaire amoureux de l'Inde, Plon, 2001, 278-9.


Tout ce qui est ici est ailleurs, ce qui n'est pas ici n'est Nulle part. A. Van Lysebeth, Tantra le culte de la féminité, Flammarion, 1988, p. 73


« On se cherche des retraites à la campagne, sur les plages, dans les montagnes. [...] Mais tout cela est de la plus vulgaire opinion, puisque tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même. Nulle part, en effet, l'homme ne trouve de plus tranquille et de plus calme retraite que dans son âme, surtout s'il possède en son for intérieur, ces notions sur lesquelles il suffit de se pencher pour acquérir aussitôt une quiétude absolue, et par quiétude, je n'entends rien d'autre qu'un ordre parfait. » Marc-Aurèle IV, iii 363-4 (via Les Essais, de Montaigne)


« Quiconque habite partout n'habite nulle part. » Martial I,8 note 3. (via Les Essais, de Montaigne)


« Nulle part et à aucune époque la famille n'a été le fondement des sociétés. » Maurice Godelier reconnaît certes, dans Libération, l'importance des liens de parenté au niveau des individus, mais l'anthropologue estime qu'une société repose avant tout sur les rapports de souveraineté entre les groupes humains qui la composent. (Marianne, 9-15 mai 2014)


Jacques Abeille, Le veilleur du jour, Le Tripode, 2015:
28 « Elle se résigna, et ils firent lentement le tour de la prairie. NULLE PART il ne découvrit de passage [vers la ville], mais des clôtures, des haies, et même des murs. »


31 « J’ai exagéré hier soir; vous ne serez pas en ville avant ce soir. Mais allez, car vous ne pourriez rester nulle part ailleurs. »


396  Un cauchemar éveilla Coralie « brutalement au milieu de la nuit »…  « Je suis sûre de la réalité du visage parce que dans le rêve je ne pouvais pas voir, plus rien voir; c’était cela l’horreur dont il n’existe NULLE PART aucun souvenir ni aucun oubli. »


397 « Je ne pouvais pas supporter le pressentiment de cette nuit de pierre DE TOUTE PART tombant sur le monde pour occulter toutes les issues. »


83  « Il laissa à son gré tourner en rond un système que personne ne contrôlait plus et qui ne menait NULLE PART, jusqu’à ce que, las du jeu et comme le soir commençait déjà de s’épaissir, par une manœuvre soudaine et du même genre que la précédente, il faussât compagnie aux deux olibrius qu’il laissa à leur promenade morose sous le ciel assombri et il rentra manger à l’auberge. »


148-9  Une foire place des Rostres: « des courants se frôlaient, se croisaient, se mêlaient parfois en un méandre soudain plus vaste, et n’étant avide de rien, ne se ruant NULLE PART, ne guettant même pas ces gerbes de trois ou quatre filles qui, bras dessus, bras dessous, balançaient la corolle renversée de leurs jupons multiples, Barthélemy n’émergeait jamais; l’effervescence commune le rejetait sans cesse en marge du flux surces berges
étouffantes que la contrariété des poussées maintenait inertes. On le portait, mais c’était vers NULLE PART, comme s’il eût été sans poids ni consistance. »


188 « Par la grande porte ouverte lui venait suffisamment de jour pour qu’il pût suivre les caractères sans toutefois que sa présence se révélât aux rares passants car, à son sentiment et bien que NULLE PART il n’en eût reçu l’injonction, rien ne devait laisser soupçonner qu’il lisait ni surtout ce qu’il lisait.»


  Jacques Abeille, Les voyages du fils, Ginkgo
70 Les premiers moments de mon resurgissement parmi les hommes appartiennent aussi à l’état sans voix qui était lemien alors. On me vit bondir de NULLE PART, ceint de mes peaux de serpent et brandissant le coutelas de l’homme dont j’avais pris la place.


82 Peut-être y avait-il aussi en lui quelques chose d’inaccompli, comme une virginité. Il n’avait trouvé sa place NULLE PART avant de séjourner parmi nous.


90 Elles courent, les malheureuses, éperdues parmi les troncs obscurs, les flancs giflés par les basses branches,cherchant à dissimuler dans cet hostile royaume des ombres l’éclair pâle de leur corps nu, elles courent foulant l’humus tiède de leurs pieds sans défense, quand soudain résonnent les tambours qui battent ainsi que leur propre cœur dont les chocs sourds detoute part les cernent, hors d’elles. Les charbonniers à la peau enduite de suie
grasse et le visage couvert d’un impassible masque de boue sèche, surgis de NULLE PART, s’élancent derrière elles, ou peut-être sont-ils devant, ou courant à leurs côtés dans un froissement de branchages. (in Les lupercales forestières)


108 Nous nous dévisageâmes en silence, un moment. « Et où allez-vous par des chemins qui ne mènent NULLE PART ? » finit-il par demander.


 

Linda Lê, Personne, p 59.


« Quant à l'action, qui va commencer, elle se passe en Pologne, c'est-à-dire Nulle Part. » Alfred Jarry, discours prononcé à la première représentation d'Ubu roi


Qu'il soit d'ailleurs, d'ici,
Qu'il demeure ou qu'il parte,
Le poète est toujours
Locataire de nulle part.

Pierre Lepère, Le locataire de nulle part, p. 9, Éd. La Différence, coll. Clepsydre, 2013.


« Le but du chemin est le chemin lui-même, un déplacement sans fin qui devrait nous conduire non quelque part mais ailleurs. Vers soi-même ? Je n’en sais rien. S’il n’y a pas de but, il n’y a pas non plus le souci d’accomplir. C’est dans ce nulle part que se trouve la libération, c.-à-d. que l’on découvre que l’on est libre. » Patrick Levy, Sâdhus, Presses Pocket 14425, 85-86


« La vie est un courant qui avance sans obstacle ni interruption, sans s’arrêter nulle part. Ce qui existe est ici et maintenant. Rien d’autre. Souvenez-vous que vous devez l’assimiler pour que cela devienne vôtre et ensuite agir en conséquence. Tout ira bien. Allez, allez, ne vous arrêtez nulle part. S. Prajnânpad, Les yeux ouverts, 133-134.
« Quand on ne trouve de repos nulle part ni de plaisir dans aucun objet, on se tourne vers le désir fondamental. Tels sont les faits. » id., 165.


« Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un œuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. À quelque chose ou à quelqu'un. À propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance. » Jean-Paul Sartre, Les Mots.


« J'ai barbouillé des milliers de pages et jamais, nulle part, je n'ai fait la moindre allusion à mon père. » Jacques Sternberg (1985), Dictionnaire des idées revues, p.9N


Statistiques

Membres
17
Articles
3056
Compteur de clics
2668540

Recherche