J’habite le silence d’une maison vide
J’apprends la patience des pierres


Dans la prison de mon enfance, l’école fut une porte ouverte.

C’est le fracas du rêve qui l’a réveillée.

Réveil
Le jour a congédié la nuit…
Les fantômes s’enfuient sur la pointe des rêves.

Absence
Avec des ongles d’impatience
Déchirer le drap de silence
Que tisse entre nous la distance

Regrets
A l'hôtel de la solitude
Je n'ai pas voulu affronter
La chambre des incertitudes
Ni le solo amer du petit déjeuner...

Pomme
Pomme d’amour, de reinette ou d’api
Je mordis à belles dents la chair tendre du fruit
Où la mouche à miel était tapie
J’en garde sur la langue un souvenir cuisant.

Le réveil de l’ogre
Faim de loup
Faim de vous
Faim de nous
Faim de tout

Écureuil
J’ai le cœur écureuil
Bondissant, bondisseur
À sauts et à gambades
J’ai le cœur écureuil
Et vous n’en avez cure…

Regrets
Où sont mes ailes en allées ?
Où sont mes belles envolées ?


Statistiques

Membres
17
Articles
3406
Compteur de clics
5076401

Recherche