La nature se fait grave
comme en réserve pour l’arrière-saison.
Que la dernière rose y boive
l’éclat solitaire de son oraison.

Les branches affutent dans les vapes
une résistance sans joie
aux restrictions qui sont là:
lumière, feuilles résignées,
sève en retrait, pluies de sape,
ciels couleur béton lissé.

Il nous faudra user de
ces ressources intérieures
et percer les saisons froides
de joies rayonnant sans heurt.

Ce po&me de facture classique en heptamètres constitue le début d'un texte bilingue plus long: Une pluie raide.


Statistiques

Membres
17
Articles
3339
Compteur de clics
4387768

Recherche