Leur timbre ponctue l'univers sonore.
Le corps y règle son allant propre.
Le lâcher-prise fait vaciller le tronc.

Les avant-bras aux appuis fermes glissent,
surpris par de soudaines déprises de soi.
Leurs sonorités sourdent de paysages insus.

Flamboyance automnale,
une fixité atmosphérique.
De subtiles tournures solaires

imprègnent le corps.
Bienséance essentielle.
Cette maitrise vitale enchante.


Statistiques

Membres
17
Articles
3336
Compteur de clics
4368797

Recherche