Sa petite taille
magnifie son caractère :
respiration rythmée

en sa corolle
sur la lumière diurne.
D’offrandes au monde

en cachotteries nocturnes
aptes à la prolonger,
par delà elle-même.

Le soleil a tiré ses voilages.
Elle a replié son bagage.
Elle y approfondit l'âge

de sa résonance intérieure*.
Y médite-t-elle
sur la porosité du temps long ?


* F. Verdier, Passagère du silence, LP 30409, p. 101)


Statistiques

Membres
17
Articles
3056
Compteur de clics
2668562

Recherche