L'oculaire vise Les Désaxés
sans intervenir encore.
Des temporels domaniaux restent pourvus.

Ces intrus ininvités,
la Nature trace les contours
de son ensauvagement.

Creuser, y déceler
ces quelques traces de joies,
aux cheminements précis.

Leur défaut tient aux portes closes
sur l'immobile fixité
de leurs plateaux pivotants.

S'employer au flux:
seul l'air traversant
peut leur être mouvement.

Il s'initie mieux debout
pieds ancrés dans ce sol-là
pieds encharmés.

Arbre stable,
solaire en sa
majesté.

Le corps se confie à lui:
deux vivants en harmonie.
Ni la puissance, ni la fréquence

ne sont prévisibles,
convocables;
s'y pourvoir disponible.

Quand une convergence s'immisce,
une chaleur souple y chaloupe,
s'y épanouit joie.


Statistiques

Membres
17
Articles
3191
Compteur de clics
3248202

Recherche