Un corps fait diligence.
Le soir inonde la nuit.
Le train a fendu la distance.

Plateau atteint,
de fins traits se tracent
dans le faisceau des phares.

L'écurie défonce
une rumeur froide.
D'un panorama verré se bouscule l'hiver.

Un crépitement balbutié,
engrange un rythme
de salsa dans un bagne de forçats.

Blanchiments.
L'oeil s'en émeut.
Dès l'entrée, la rue

piétine les bourrasques.
Une neige en grain palpite
sur le bitume creux.

Corps fasciné
par son abattage vorace
séjourne un moment

dans l'embrasure.
Recel d'univers
derrière volets clos.

Le cocon palpite
d'une chaleur pulsée.
Fonte écarlate. Paroxysme.


Statistiques

Membres
17
Articles
3055
Compteur de clics
2662693

Recherche